264 rue des Fresnes 38870 SAINT SIMEON DE BRESSIEUX 04 74 20 02 04

Notre histoire

Depuis sa création en 1947, l’établissement a su s’adapter pour répondre aux attentes des jeunes et des familles. Au fil de son histoire, les évolutions du Lycée Saint-Exupéry se sont toujours faites en interaction avec les acteurs du territoire.

  • PÉRIODE 1

    Des formations pour les jeunes filles du monde rural

    Dans l’après-guerre, peu de formations en milieu agricole s’adressent aux jeunes filles, alors que les besoins au seuil des « 30 glorieuses » sont immenses.
    Comme dans de nombreux territoires ruraux, les initiatives d’œuvres sociales locales vont donner naissance, petit à petit, aux établissements de l’enseignement agricole catholique du CNEAP (Conseil National de l’Enseignement Agricole Privé).
    Le statut des femmes évolue, elles accèdent à la société du travail. Dans un esprit de promotion sociale et d’émancipation, cet accès des jeunes filles à l’enseignement soutient le dynamisme économique des territoires ruraux en élevant les compétences. Il contribue à professionnaliser les métiers des services aux personnes et aux territoires.
    Les sœurs de Notre-Dame du Rosaire regroupent à Saint Siméon de Bressieux les activités qu’elles proposaient dans les villages environnants, comme dans leur maison de Marcilloles.
    En 1947 la création de l’association de gestion du lycée traduit une volonté d’ancrage dans les réalités locales. La direction du lycée est assurée jusqu’en 1981 par une religieuse : Sœur Marie-Chantal.

  • PÉRIODE 2

    Mixité et professionnalisation des enseignements

    Les métiers se diversifient au-delà de l’agriculture : accueil en milieu rural, gîtes ruraux et animation sur le territoire, commerces, associations et collectivités…
    Les besoins de formation concernent aussi les garçons, avec la nécessité d’accueillir en proximité, de diversifier les propositions d’orientation et de répondre à l’allongement de la scolarisation.
    A partir de 1981, la direction est assurée par une laïque, Marie-Renée Oliva. L’établissement s’ouvre à la mixité en 1984.
    La même année au niveau national, la loi Rocard institue un contrat de droit public entre le ministère de l’Agriculture et les établissements agricoles privés. En conséquence, les enseignants acquièrent en 1989 le statut de contractuels d’Etat. Les personnels administratifs et techniques, eux, restent de droit privé.
    C’est une période de professionnalisation. De nouveaux enseignants spécialisés intègrent l’équipe. Les effectifs augmentent tandis que le lycée diversifie ses voies de formation :
    • 3ème et 4ème prépa,
    • CAPA Employé Familial et Rural,
    • BEPA Economie Familiale et Rurale.
    La création de la vie scolaire en 1999 témoigne de la volonté de la communauté éducative d’appréhender chaque élève dans sa globalité : à l’école, ce ne sont pas que des cours !

  • PÉRIODE 3

    Bac pro services aux personnes et aux territoires

    L’augmentation des besoins de qualification sur le territoire va conduire l’établissement à faire évoluer son BEPA en Bac Pro (2010).
    Parallèlement les attentes sociales s’orientent sur des dimensions qualitatives : climat de confiance, qualité de l’accueil et de l’internat, réponse aux besoins éducatifs particuliers des élèves, liens avec les milieux professionnels…
    Les acteurs du territoire sont nombreux à solliciter le lycée pour des stages ou projets, au bénéfice de tous : apprenants, lycée, entreprise, collectivités et associations.
    Face à ces évolutions, le lycée devient « une petite entreprise ». La construction d’un nouvel internat en 2000 s’accompagne de la réécriture du projet éducatif. De nouveaux équipements pédagogiques voient le jour pour accompagner la création du Bac Pro. Ainsi le lycée dispose d’un cadre moderne, qui apporte du confort au quotidien et de la technicité avec les salles d’application.
    La chef d’établissement, Florence Bufacchi-Hans (à partir de 2011) et le conseil d’administration sont à l’écoute de la commune et du territoire pour développer des projets
    L’équipe dans son entier se forme à la prise en charge des enfants à besoin particulier (dyslexie…), tout en gardant sa vocation d’accueil de tous.

  • PÉRIODE 4

    Consolider l’avenir et imaginer l’avenir

    La qualité de la scolarisation et du suivi à Saint-Exupéry rencontre l’attente des jeunes et des familles. Cette confiance s’étend à un territoire de recrutement qui va au-delà du territoire de Bièvre Valloire.
    De nouvelles demandes de formation apparaissent sur un territoire peu pourvu et dépendant de l’offre de formation avoisinante.
    L’apprentissage, la formation professionnelle pour adultes : autant de pistes à explorer pour répondre toujours mieux aux besoins des acteurs du territoire en inventant des partenariats de proximité.
    Depuis 2017, le lycée a pour chef d’établissement Valérie Simoens. Son poste est mutualisé avec le lycée Bellevue de Saint-Marcellin qu’elle dirige également. Ce rapprochement, porteur d’avenir, est envisagé avec pragmatisme. Il est facilité par les valeurs partagées, l’appartenance commune au CNEAP et la mobilisation des deux Conseils d’Administration.
    En 2019-20 l’équipe de Saint-Exupéry prend le temps de se poser pour réécrire son projet d’établissement, avec l’appui d’une formation-action aux outils d’intelligence collective et à la méthodologie de projet. Rythmée par les réunions d’un groupe projet volontaire, la démarche intègre une enquête participative auprès des acteurs du territoire et des journées banalisées d’ateliers de production d’idées (world-café, accélérateur de projet…), dans un esprit inspiré du codéveloppement professionnel.
    Cette dynamique créative aide à se projeter vers l’avenir. Elle renforce l’autonomie de l’équipe, les initiatives et les projets, dans une volonté de coopération et d’ouverture au territoire.
    Cela se traduit dès la rentrée 2019 par une innovation pour l’accueil des 4ème 3ème, avec modification des rythmes scolaires et modulation de l’internat. Cette capacité de coopération soutient l’équipe pour traverser la crise sanitaire de 2020-21 avec solidarité, inventivité et sérénité…
    A la rentrée 2022, s’ouvre une option de Bac Pro TCVA Technicien Conseil Vente option Produits Alimentaires, un nouveau partenariat est signé avec le magasin de producteurs de la commune « DELICES DES CHAMPS ».

PORTES OUVERTES

Vendredi 15 mars 2024  de  16 h  à  20 h

Samedi 16 mars 2024  de  08 h 30  à  13 h